Famille

contact
34, Palais Elmokri, Ziat
30000( Fes) Maroc
Tel:+212.5.35.63.71.12
GSM:+212.6.61.36.02.70
Voir Aussi
 

:::Location de vacances

:::Antiquité marocaine

:::Le cuir marocain

:::Cuir de Fès

:::Intérim

::ISolution Group


EL MOKRI: nom de famille intellectuelle et illustre de TLEMCEN, qui a des relations très étroites avec les sultans du Maroc depuis la dynastie des MERINIDES. Le Cadi Mohamed el Mokri décédé à Fès fin moharrem 759 de hégir (1339). C'est lui qui a institué le texte d'allégeance au sultan MERINIDES ABOU INANE en 749 de hégir (1329) en tant que son khalifat à TLEMCEN, quand il lui a été rapporté l'écoulement de la flotte de son père devant le littoral de BEJAIA, puis il s'est rendu avec lui à Fès, capital du royaume, et le roi lui fait édifier l'école INANIA-MOUTAWAQUILIA
En considération de sa personne, parmi la famille il faut cité le grand savant lettre Ahmed Ben Mohamed El Mokri, né à TLEMCEN en 986 de l'hégir (1566) et décédé au CAIRE. Il publia plusieurs ouvrages le plus renommé de ses livres - NAFH TEB -. Mufti de Fès et prédicateur de l'université « KARAOUIYINE » Au siècle dernier, le reste de la famille El Mokri a quitté Tilemcen pour le Maroc avec d'autre à la suite de révolution de Ben Chérif Derkaoui et de l'allégeance des habitants de Tiemcen au sultan Moulay Slimane en 1220 (1678) et se sont établi à Taza et Fès, depuis lors, un certain nombre d'entre eux ont acquis une renommée parmi lesquels des savant -des ministres- des fonctionnaires et officiers, qui ont servi loyalement le Maroc, tel le grand savant Hadj Mohamed El Mokri réputé pour (ZAMAKHCHART) et son fils Hadj Abdeslem Vizir à la construction au temps de Moulay Hassan.I.
et son fils Hadj Mohamed Grand vizir occupa plusieurs postes ministériels, cette personnalité hors série avait été formé sous moulay el Hassan.avait servi Moulay Abd el Aziz, - grand vizir sous Moulay Hafiz - grand vizir sous Moulay Youssef - grand vizir sous Moulay Mohamed. V. Cette sorte d'encyclopédie politique avait visité l'Exposition de paris en 1867, salué Napoléon.III. Eté reçu par l'impératrice Eugénie, par le Roi AlphonseXIÏ, la régente Marie-Christine et le Roi Alphonse XIII d'Espagne. Ambassadeur à Berlin, il avait souvent discute avec le prince Von Bismarck, puis ,à Paris, obtenu audience chez le président Thiers et le maréchal de Mac- Mahon.Il était passé à Bruxelles et avait rencontré le Roi Léopold.II. avec lequel il avait discuté d'un projet de concession de chemin de fer. Décédé à Rabat en 1957 à 115 ans et son fils Tayeb occupa plusieurs postes depuis Moulay Abdelaziz puis pacha de Casablanca de 1927 sous le règne de Mohamed. V. jusqu'à sa mort à Fès en 1949.
  © Copyright 2005. Adnane AQASBI   Contact Webmaster here
Free web templates by MyFreeTemplates.com